Tratto da un intervista su Le Monde

Posted on in Politica e lingue 10 vedi

Jospin contre ® la pens‚e unique internationale ¯

Jeudi 7 janvier 1999

Tratto da un intervista su Le Monde
Votre majorit‚ ne risquetelle pas d’tre d‚stabilis‚e par la mise en place de l’euro et,
plus g‚n‚ralement, par la poursuite de l’int‚gration europ‚enne ?

Je rappelle d’abord qu’en juin 1997 la France n’‚tait pas qualifi‚e pour l’euro.
Les Fran‡ais et leur gouvernement ont r‚ussi cette qualification. La mise en place de l’euro
au niveau des institutions financiŠres semble se faire presque naturellement. Cela a bien
d‚marr‚, et je m’en r‚jouis, car c’est une bonne chose pour le climat ‚conomique.
Mais il faut encore travailler pour que, dans trois ans, quand l’euro deviendra la mon naie de
tous les jours pour les Eu rop‚ens, ce soit ‚galement une r‚ussite. L’euro doit permettre avant
tout aux pays europ‚ens qui l’ont adopt‚ d’avoir une ‚conomie prospŠre. Cela n‚cessite un
pilotage adapt‚ de la part des autorit‚s mon‚taires et, notamment, de la Banque centrale
europ‚enne.

Pour l’Europe, il s’agit d’affirmer une nouvelle monnaie internationale fond‚e sur une puissance
dynamique, celle de l’Union europ‚enne, et d’‚chapper … la domination du dollar. Pour jouer ce
r“le, l’euro doit ˆtre robuste. Il le sera d’autant plus que l’Europe sera une zone de croissance
Il ne peut pas ˆtre une monnaie faible s’il veut ˆtre une monnaie de r‚serve … c“t‚ du dollar.
Il ne doit pas ˆtre, pour autant, sur‚valu‚. Sinon, ce que nous gagnerions sur le terrain
mon‚taire nous le perdrions sur le terrain commercial et, au bout du compte, sur le terrain
‚conomique. L’important n’est pas la valeur de l’euro sur trois jours ou trois mois : c’est qu’un
bon ‚quilibre s’instaure sur une longue p‚riode entre l’euro et le dollar, et d’autres monnaies,
comme le yen.
Je ne vois rien l… qui puisse ’d‚stabiliser’ la majorit‚ plurielle.

Reste le d‚bat de fond sur l’Europe. A cet ‚gard, la question que M. Pasqua essaie de poser …
propos de l’Europe et de la nation est int‚ressante, mˆme si je ne pense pas qu’il apporte la
bonne r‚ponse. Nous n’avons pas … renoncer … la nation. La France ne peut pas vivre sans avoir
son identit‚ propre. Le peuple fran‡ais ne peut pas se vivre comme un peuple dont le destin
serait de se fondre parmi les autres. Je sais que nous vivrons pleinement comme peuple et comme
nation dans l’Europe. Je respecte le fait que M. Pasqua, lui, soit rest‚ fidŠle … ses convictions
d’hier et veuille les d‚fendre ; mais il se trompe.

Nous n’avons … renoncer ni … la nation, ni … l’Europe, ni … notre identit‚. La r‚ponse juste … la
question qu’il se pose est dans le contenu qu’on veut donner … l’Europe. Une Europe qui s’exprime
sur la scŠne internationale et affirme son modŠle propre prend en compte nos int‚rˆts nationaux :
c’est … cette Europe que le gouvernement travaille, en d‚fendant la coordination des politiques
‚conomiques, en contribuant … la naissance d’un gouvernement ‚conomique avec les autres pays de
l’euro, en r‚insistant sur la crois sance, l’emploi, l’harmonisation fiscale.

– Vous avez ‚voqu‚ la n‚cessaire originalit‚ de la politique internationale de la France. Estimez-vous que cette originalit‚ n’est pas, aujourd’hui, suffisamment marqu‚e ?

Sur la scŠne internationale, nous sommes confront‚s … un problŠme nouveau. Les Etats-Unis se
comportent souvent d’une maniŠre unilat‚rale et ont du mal … assumer le r“le d’animateur de la
communaut‚ internationale auquel ils pr‚tendent. Cela s’est vu dans le conflit avec l’Irak.
Quelle est la r‚alit‚ aprŠs les frappes anglo-am‚ricaines ? Nous sommes pass‚s d’une situation
o— l’ensemble de la communaut‚ internationale avec l’ONU rappelait l’Irak … ses obligations …
une confrontation directe entre le r‚gime de Bagdad et nos amis am‚ricains et britanniques. Je ne
vois pas o— est le progrŠs. La France a des id‚es pour une sortie de crise assurant une s‚curit‚
r‚gionale durable et permettant la lev‚e de l’embargo. Elle y travaille et les pr‚sentera le
moment venu.

De maniŠre g‚n‚rale, je crois que l’on a besoin que la France s’affirme davantage sur la scŠne
internationale. Pas en raison de sa puissance ou des le‡ons qu’elle aurait … distribuer, mais
parce qu’elle regarde un certain nombre de r‚alit‚s internationales de fa‡on diff‚rente. Amie des
Etats-Unis, elle ne partage pas automatiquement le point de vue de cette grande nation. En outre,
elle s’exprime en tant que pays profond‚ment europ‚en, ce qui permet, l… aussi, de r‚concilier
int‚rˆt national et ambition europ‚enne.

– La logique de la Cour p‚nale doit-elle conduire … juger les auteurs du g‚nocide cambodgien ?

Face … l’horreur du g‚nocide cambodgien, il serait inacceptable que ses auteurs restent impunis.
D’une fa‡on ou d’une autre, il faut qu’ils aient … rendre compte de leurs crimes.

– Les immigr‚s non r‚gularis‚s sont-ils condamn‚s au r‚gime du ’pas vu, pas pris’, comme vous
l’a reproch‚ Philippe S‚guin, ou bien avez-vous trouv‚ le moyen de sortir de cette contradiction ?

Le gouvernement a dit, depuis le d‚but, qu’il r‚gulariserait non pas sur demande, mais sur critŠres.
Ces critŠres sont fond‚s sur deux id‚es : le droit de vivre en famille et la reconnaissance d’une
v‚ritable int‚gration. Nous nous sommes constamment tenus … cette d‚marche, soumise aux ‚lecteurs
lors de la campagne des ‚lections l‚gislatives de 1997 et, mˆme, pour ce qui me concerne, dŠs celle
de l’‚lection pr‚sidentielle de 1995. La circulaire que nous avons prise en juin 1997, puis la
loi ChevŠnement, sont conformes … cette approche, qui est juste et r‚aliste.

Nous sommes revenus au droit du sol, nous avons ‚largi le droit d’asile et nous avons r‚gularis‚
80 000 personnes qui, sans nous, seraient encore en situation irr‚guliŠre. Alors, c’est vrai,
ceux qui ne sont pas r‚gularis‚s ont vocation … retourner dans leurs pays, et nous les y
aiderons par une politique de co-d‚veloppement.

J’ai le plus grand respect pour les minorit‚s agissantes, dans ce domaine ; mais elles ne peuvent
pas l’emporter sur les majorit‚s d‚mocratiques. Une loi a ‚t‚ vot‚e ; elle est comprise par
l’opinion, et je crois que notre attitude a d‚passionn‚ cette question de l’immigration pour
la majorit‚ de nos concitoyens. Donc, nous nous tiendrons … cette politique, respectueuse de la
dignit‚ de la personne et de l’Etat de droit.




0 Commenti

Ancora non ci sono commenti
Lasciane uno tu per primo!
You need or account to post comment.