Appel de Bayonne des Radicaux français

Posted on in Politics and languages 4 view

MÊME LES RADICAUX FRANCAIS DEMANDENT À MME MORATTI UNE CONFERENCE EUROPEENNE DES LANGUES ET À M CHIRAC D'EXPERIMENTER L'ENSEIGNEMENT DE L'ESPERANTO.

Rome, 31 août 2003 – Grand succès de l'Appel de Bayonne pour une Conférence Européenne des langues lancé par les radicaux espérantistes à l'Université d'été des Radicaux transalpins, qui s'est déroulée dans les Pyrénées français à la fin d'août.

Presque 100 participants ont signé l'Appel pour demander au Ministre [italien de l'Education Nationale, Mme] Moratti de convoquer une Conférence Européenne des langues pendant le semestre de Présidence italienne de l'Union et au Président Chirac, d'une part, de faire expérimenter dans les écoles l'enseignement de l'espéranto comme instrument qui consente de réouvrir le marché des langues et, de l'autre, de demander à l'UNESCO que soit reconnu le droit à une Communication transnationale démocratique et non violente et que soit finalement institué un Observatoire du multilinguisme. Enfin l'Appel demande au Parlement français, et aux Commissions Culture de l'Assemblée Nationale et du Sénat, de consulter les organisations politiques qui se sont battues avec succès sur le front de la démocratie linguistique afin d'étudier les mesures les plus aptes à garantir une communication paritaire et à revitaliser les langues nationales au delà des lois protectionnistes, telles que la loi Toubon.

Parmi les adhérents le Président honoraire du Parti Radical, Maire de Nancy et Secrétaire Général de l'Association des Maires des Grandes Villes, M. André Rossinot, la Vice Présidente de la Région Rhône Alpes, chargée de la Culture de la Formation Continue et de l'Insertion Professionnelle, et membre du Bureau du Conseil National des Missions Locales de la Présidence du Conseil, Mme Fabienne Lévy, le Maire de Saint Etienne, Membre du Bureau National de l'Association des Maires des Grandes Villes, Membre de la Commission Culture et Education du Sénat de la République et Président de la Fédération Régionale Rhône Arles du Parti Radical, M. Michel Thiollière, M. Adrien Bedossa, Membre du Conseil Economique et Social de l'Union Européenne, Vice Président de l'Union Nationale des Professions Libérales et Président de la Fédération Ile de France du Parti Radical, ancien Président du Conseil Européen des Professions Libérales, M. Bernard Boulze, Secrétaire Général du Parti Radical, et Jean Michel Jardry, Vice Président chargé des politiques européennes et de la francophonie du Centre National des Indépendants et Paysans, formation politique fédéré à l'UMP et des dizaines de maires et conseillers, de Présidents du Parti Radical, de Professeurs Universitaires et d'entrepreneurs.

Les Jeunes Radicaux – qui notamment avaient invité l'Association Radicale « Espéranto » – ont anticipé au cours de l'intervention officielle de la Présidente du mouvement, Carole Stromboni, l'intention d'adhérer à l'Appel comme organisation, recueillant d'ultérieures signatures, et ont invité tous les radicaux français à le souscrire.

Une copie de l'Appel a aussi été remise à M. Philippe Douste Blazy, numéro deux de l'UMP parti auquel sont fédérés les radicaux, et ancien Ministre de la Culture. En outre le Président du Parti Radical français et Ministre du Commerce Extérieur, François Loos, s'est engagé à faire parvenir, par le biais de son Secrétariat, une copie de l'Appel aux Ministres de la Culture, de l'Education Scolaire et de l'Education Nationale, accompagnée pour ces derniers d'un exemplaire pour chacun de la circulaire sur l'Espéranto de 1995 du Ministère de l'Education Nationale italien. En outre d'autres copies de la circulaires ont été remises aussi au Parlementaire Européen, ancien membre de l'intergroupe espéranto, M. Nordmann, qui a garanti son adhésion à l'Appel, à la Vice Présidente Mme Lévy et au Sénateur-Maire M. Thiollière qui s'est engagé à demander une audition au Président de la Commission Culture et Education du Sénat.
[addsig]



1 Comments

Lapo Orlandi
Lapo Orlandi

<DIV id=RTEmultiCSSID ><SPAN class=postbody><FONT size=2><STRONG>MÊME LES RADICAUX FRANCAIS DEMANDENT À MME MORATTI UNE CONFERENCE EUROPEENNE DES LANGUES ET À M CHIRAC D'EXPERIMENTER L'ENSEIGNEMENT DE L'ESPERANTO.</STRONG> <BR><BR>Rome, 31 août 2003 - Grand succès de l'Appel de Bayonne pour une Conférence Européenne des langues lancé par les radicaux espérantistes à l'Université d'été des Radicaux transalpins, qui s'est déroulée dans les Pyrénées français à la fin d'août. <BR><BR>Presque 100 participants ont signé l'Appel pour demander au Ministre [italien de l'Education Nationale, Mme] Moratti de convoquer une Conférence Européenne des langues pendant le semestre de Présidence italienne de l'Union et au Président Chirac, d'une part, de faire expérimenter dans les écoles l'enseignement de l'espéranto comme instrument qui consente de réouvrir le marché des langues et, de l'autre, de demander à l'UNESCO que soit reconnu le droit à une Communication transnationale démocratique et non violente et que soit finalement institué un Observatoire du multilinguisme. Enfin l'Appel demande au Parlement français, et aux Commissions Culture de l'Assemblée Nationale et du Sénat, de consulter les organisations politiques qui se sont battues avec succès sur le front de la démocratie linguistique afin d'étudier les mesures les plus aptes à garantir une communication paritaire et à revitaliser les langues nationales au delà des lois protectionnistes, telles que la loi Toubon. <BR><BR>Parmi les adhérents le Président honoraire du Parti Radical, Maire de Nancy et Secrétaire Général de l'Association des Maires des Grandes Villes, M. André Rossinot, la Vice Présidente de la Région Rhône Alpes, chargée de la Culture de la Formation Continue et de l'Insertion Professionnelle, et membre du Bureau du Conseil National des Missions Locales de la Présidence du Conseil, Mme Fabienne Lévy, le Maire de Saint Etienne, Membre du Bureau National de l'Association des Maires des Grandes Villes, Membre de la Commission Culture et Education du Sénat de la République et Président de la Fédération Régionale Rhône Arles du Parti Radical, M. Michel Thiollière, M. Adrien Bedossa, Membre du Conseil Economique et Social de l'Union Européenne, Vice Président de l'Union Nationale des Professions Libérales et Président de la Fédération Ile de France du Parti Radical, ancien Président du Conseil Européen des Professions Libérales, M. Bernard Boulze, Secrétaire Général du Parti Radical, et Jean Michel Jardry, Vice Président chargé des politiques européennes et de la francophonie du Centre National des Indépendants et Paysans, formation politique fédéré à l'UMP et des dizaines de maires et conseillers, de Présidents du Parti Radical, de Professeurs Universitaires et d'entrepreneurs. <BR><BR>Les Jeunes Radicaux - qui notamment avaient invité l'Association Radicale « Espéranto » - ont anticipé au cours de l'intervention officielle de la Présidente du mouvement, Carole Stromboni, l'intention d'adhérer à l'Appel comme organisation, recueillant d'ultérieures signatures, et ont invité tous les radicaux français à le souscrire. <BR><BR>Une copie de l'Appel a aussi été remise à M. Philippe Douste Blazy, numéro deux de l'UMP parti auquel sont fédérés les radicaux, et ancien Ministre de la Culture. En outre le Président du Parti Radical français et Ministre du Commerce Extérieur, François Loos, s'est engagé à faire parvenir, par le biais de son Secrétariat, une copie de l'Appel aux Ministres de la Culture, de l'Education Scolaire et de l'Education Nationale, accompagnée pour ces derniers d'un exemplaire pour chacun de la circulaire sur l'Espéranto de 1995 du Ministère de l'Education Nationale italien. En outre d'autres copies de la circulaires ont été remises aussi au Parlementaire Européen, ancien membre de l'intergroupe espéranto, M. Nordmann, qui a garanti son adhésion à l'Appel, à la Vice Présidente Mme Lévy et au Sénateur-Maire M. Thiollière qui s'est engagé à demander une audition au Président de la Commission Culture et Education du Sénat.</FONT></SPAN><SPAN class=gensmall></SPAN></DIV>[addsig]

You need or account to post comment.